Visite

Expositions temporaires


Dans le bâtiment d'accueil médiéval, la vaste salle du 1er étage accueille tout au long de la saison des expositions temporaires.

TYMPANS BIBLIQUES
Peintures de Christian Cantos

tous les jours de 10h00 à 18h00 du 24 mars au 24 juin

Né le 30 novembre 1967 à Québec, Christian Cantos vit et travaille en Lorraine.

Les toiles présentées pour cette exposition offrent à chaque fois un lien, un éclat, un trait lancé dans la direction d’une Bible ouverte.  Nous sommes invités à nous laisser rejoindre et à la fois décontenancer par la multiplicité des figures qui s’entrecroisent dans une unique méditation.  Comme sur les tympans de nos cathédrales, ces toiles racontent toute l’histoire du peuple de Dieu en marche vers la rencontre ultime.  Sur cet itinéraire d’humanité, les multiples facettes de notre monde, parfois ténébreuses, toujours transfigurées, viennent processionner sur les voussures des arcades d’un porche d’espérance.  Quand nous revisitons les célèbres tympans de Reims ou plus proche d'Orval, celui de la basilique d’Avioth, nous retrouvons toute la culture d’une époque, depuis l’évocation des métiers à travers les saisons jusqu’aux éléments de légende populaire.  Avec les compositions de Cristian Cantos, c’est toutes les interrogations de notre temps qui viennent défiler sur le parvis à la rencontre de scènes d’évangile accrochées au linteau de l’entrée.

C’est à cet élargissement de vue et de formes, que les peintures qui nous sont présentées ici aujourd’hui nous convient.  A travers chaque œuvre, l’artiste donne droit de citer à un visage d’humanité pétri par un combat spirituel.  Notre regard peut alors traverser le porche à la rencontre de ce qui déborde des visions apocalyptiques, des symboles des prophètes ou des moments de la passion.  La peinture de Cristian Cantos invite à considérer autrement ces moments bibliques, à les laisser se livrer en éclats.  Peindre aux éclats pour que le déploiement de la vie à travers les malheurs et les peines, soit accueilli et recueilli comme l’instant d’une promesse du temps nouveau.  C’est consentir à l’inachèvement pour nous laisser rejoindre autrement par des étincelles de couleurs vivantes.

Entrons avec une sensibilité renouvelée et largement ouverte dans chacun des tympans bibliques qui forme cette exposition.  Une heureuse rencontre nous y attend.

contact :
cantosinfo@gmail.com
tél : 0033 (0)6 17 83 74 89


LA LUMIERE DE L'AME
Peintures d'Anne Volpe et sculptures de Paul Bruyneel

tous les jours de 10h00 à 18h00 du 30 juin au 2 septembre

Ces deux artistes vivent chacun, la rencontre de la matière et de la lumière comme une mise en présence toujours renouvelée par un authentique dialogue intérieur.  Les sculptures sur stéatites de Paul Bruyneel laissent apparaître l'âme de la pierre pour vivre de nouvelles configurations au plus près de visages christiques.  Les toiles d'Anne Volpe laissent vibrer les couleurs de l'âme aux frontières d'un espace ouvert au mystère.  A la suite du Cantique des cantiques, deux artistes, deux sensibilités, deux langages sont au service d'un unique chant d'amour qui rayonne et invite à la contemplation.


DIALOGUE INSPIRE SELON VERLAINE
Peintures et sculpures de Hubert Pauget, d'après l'oeuvre religieuse de Paul Verlaine

tous les jours de 10h00 à 18h00 du 8 septembre au 4 novembre

Hubert Pauget propose une exposition des oeuvres religieuses du poète Paul Verlaine qu’il a illustrées sur tapis essentiellement. Illustrateur de la poésie Verlainienne depuis 2007, l’importance de la conversion de 1874 dans la vie et la poésie de Paul Verlaine ne pouvait qu’être mise en valeur par cet artiste qui a déjà créé des vitraux, panneaux décoratifs pour des édifices religieux dans les Ardennes.

La trilogie Sagesse, Amour, Bonheur a été réalisée par l’artiste dans un même élan. C’est ensuite l’oeuvre « repoussoir », Parallèlement, interprété dans une représentation de la perversion, chemin vers l’enfer. L’artiste lui a d’ailleurs donné un sous-titre « Entre terre et ciel». Et Liturgies intimes clôt à l’écart cette tétralogie, elle-même avec pour sous-titre « Ascension» et cette forme de sculpture-rosace.

L’artiste a eu l’honneur, lors de l’exposition de ces tapis Sagesse, Amour, Bonheur dans l’Église Saint-Rémi de Charleville-Mézières de juin 2015 à février 2016 d’assister à leur bénédiction à l’occasion de la messe du Père Vincent Di Lizia le 10 janvier 2016, jour de l’anniversaire des 120 ans des obsèques du poète à Paris. Une église dans laquelle fut baptisé et célébrée la première communion de Rimbaud.

Paul Marie Verlaine est originaire de Metz mais il n’y aura vécu que quelques mois. Sa véritable résidence sera à Paris. Le poète connait très bien les Ardennes françaises pour être venu plusieurs fois à Charleville-Mézières et avoir séjourné à Rethel, Juniville, Coulommes, Vouziers, … mais il était également très attaché à la Belgique par ses racines paternelles. Son père a vu le jour à Bertrix et Paul a passé de 1845 à 1873 ses vacances d’été dans sa famille à Paliseul et Jéhonville près de Bouillon. Il restera en contact avec son ami d’enfance, Jean-Baptiste Dewez, curé de Corbion-sur-Semois. Son chemin avec Arthur Rimbaud l’a amené plusieurs fois à Bruxelles et à faire des escales à Walcourt et Charleroi, … Puis Paul Verlaine a habité d’octobre 1873 à janvier 1875 « le meilleur des châteaux » à Mons où il s’est converti au catholicisme et a écrit plusieurs célèbres poèmes religieux. Prince des poètes, il est de retour en Belgique en 1893 pour une série de conférences.

Après dix années de travail, l’artiste souhaite toujours relier Verlaine et la Belgique en recherchant des édifices pour exposer ses illustrations des textes poétiques religieux de Verlaine. L’abbaye d’Orval qui accueille régulièrement des expositions a séduit le peintre ardennais.

Pour les conditions d'entrée et les heures de visite


∧ top